Invincible – Mon avis

ob_a7acdf_212413-jpg-r-640-600-b-1-d6d6d6-f-jpg

Voilà une chronique que je devais publier il y a bien loooooooongtemps déjà mais soit, je la poste quand même, même si c’est tardif !

On cherchait un p’tit film à voir avec mon homme quand on est tombé sur la bande-annonce du film d’Angelina Jolie. C’est le film qui semblait le plus susceptible de nous plaire à tous les deux.

Voilà le synopsis :

« L’incroyable destin du coureur olympique et héros de la Seconde Guerre mondiale Louis « Louie » Zamperini dont l’avion s’est écrasé en mer en 1942, tuant huit membres de l’équipage et laissant les trois rescapés sur un canot de sauvetage où deux d’entre eux survécurent 47 jours durant, avant d’être capturés par la marine japonaise et envoyés dans un camp de prisonniers de guerre. »

Nous voilà donc assis dans la salle et là, woaw ! On en prend plein les mirettes dès le début du film avec une bataille aérienne saisissante ! Vraiment réaliste et impressionnante ! On est d’emblée pris dans l’histoire ! Voilà déjà un point fort du film, son réalisme ! J’ai aimé cette manière de filmer qui faisait qu’on vivait les évènements avec les personnages. On a tremblé dans l’avion avec Louis, on a désespéré dans le canot avec lui, on a survécu dans le camp avec lui…

L’autre point fort du film, c’est son histoire et là, on se demande comment la vie de ce Louie Zamperini n’ait pas fait l’objet plus tôt d’un biopic de ce genre-là. Son histoire est en effet incroyable et on ne peut qu’être impressionné par la ténacité et le courage de cet homme qui a bel et bien existé. Bien vu donc de mettre en scène cette histoire.

L’acteur, Jack O’Connell, est aussi très doué : il y a une grande intensité dans son jeu.

Ma crainte, en allant voir ce film, c’était que les scènes de torture soient trop nombreuses et trop difficiles à vivre. Effectivement, il y en a, assez bien, mais pas autant que je le pensais et elles ne sont pas uniquement filmées pour apitoyer le spectateur. Ce n’était pas mes moments préférés dans le film, c’est sûr mais « ça passait » comme on dit.

Seul bémol : on aurait aimé en savoir plus sur l’après, le retour à la maison, les cicatrices de ces moments si difficiles. Il aurait peut-être été intéressant de raccourcir certains passages (de torture notamment) pour s’intéresser davantage au retour chez lui de cet homme hors du commun.

En résumé : un bon film, bien ficelé, qui prend au coeur (et aux tripes parfois) et met en scène un superbe personnage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s